GM augmente ses investissements et accroît sa gamme de véhicules électriques pour dominer le marché

2020-11-19


Print Print   |  Send Email  |  Download Word Document Word   Share Add This  
  • GM prévoit 30 nouveaux lancements de véhicules électriques à l'échelle mondiale d'ici 2025
  • Plus de 27 milliards de dollars seront dépensés dans les véhicules électriques et autonomes pour dépasser les investissements dans les véhicules à essence et diesel de GM
  • Au milieu de la décennie, les blocs-batteries Ultium de GM devraient coûter 60 % de moins que les blocs-batteries actuels, avec deux fois la densité énergétique
  • GM augmente l'autonomie maximale sur charge complète des véhicules électriques équipés d'un bloc-batterie Ultium à 877 km (450 mi)

DETROIT – Aujourd'hui, Mary Barra, présidente et directrice générale de General Motors Co. (NYSE : GM), a annoncé que l'entreprise offrira 30 modèles entièrement électriques à l'échelle mondiale d'ici 2025. Quarante pour cent des véhicules électriques de l'entreprise aux États-Unis seront des véhicules électriques à batterie d'ici la fin de 2025. Mme Barra a également annoncé l'augmentation de l'engagement financier de GM à l'égard des véhicules électriques et autonomes à 27 milliards de dollars jusqu'en 2025, par rapport aux 20 milliards de dollars prévus avant la pandémie de COVID-19.

« Les changements climatiques sont bien réels, et nous voulons faire partie de la solution en mettant tout le monde au volant d'un véhicule électrique, a déclaré Mme Barra. Nous sommes en position de force pour passer à une gamme de véhicules entièrement électriques et nous nous concentrons sur la croissance. Nous pouvons accélérer nos projets de véhicules électriques parce que nous acquérons rapidement un avantage concurrentiel en matière de batteries, de logiciels, d'intégration au véhicule, de fabrication et d'expérience client. »

Lors de la conférence automobile virtuelle mondiale Barclays 2020, Mme Barra et Doug Parks, vice-président directeur de GM, développement de produits, achat et approvisionnement mondiaux, partageront les éléments clés du plan de GM :

  • D'ici 2025, GM lancera 30 véhicules électriques partout dans le monde, et plus des deux tiers de ces véhicules seront disponibles en Amérique du Nord. Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick seront tous représentés, avec des véhicules électriques à tous les prix pour le travail, les loisirs, la performance et les activités en famille.
  • Les avancées techniques ont permis d'augmenter l'autonomie du bloc-batterie Ultium, auparavant estimée par GM à 780 km (400 mi). Lorsqu'ils seront produits, les véhicules électriques équipés d'un bloc-batterie Ultium de GM offriront une autonomie allant jusqu'à 877 km (450 mi) sur une charge complète1.
  • La plateforme polyvalente Ultium de GM fournit des éléments de base aussi bien pour les véhicules de grande consommation que les véhicules haute performance, à partir d'une cellule commune dans la plupart des marchés et d'un ensemble de composants de propulsion interchangeables.
  • Plus de la moitié des dépenses en capital et de l'équipe de développement de produits de GM seront consacrées aux programmes de véhicules électriques et autonomes.
  • On prévoit que la chimie du bloc-batterie Ultium de deuxième génération de GM offrira deux fois plus de densité énergétique, à moins de la moitié du coût de la chimie des blocs-batteries d'aujourd'hui. GM met déjà à l'essai les prototypes de cette technologie de nouvelle génération qui devrait être disponible au milieu de la décennie.
  • La technologie Ultium, soutenue par des centaines de brevets accordés et de demandes de brevet en instance, devrait rapprocher le prix des véhicules électriques de celui des véhicules à essence.
  • Les programmes des véhicules GMC HUMMER EV et Cadillac LYRIQ ont été accélérés, ainsi que ceux d'autres véhicules qui seront dévoilés à une date ultérieure.
  • GM embauche 3 000 ingénieurs en systèmes électriques, logiciels d'infodivertissement et systèmes de commande, ainsi que des développeurs pour Java, Android, iOS et autres plateformes.
  • GM continue d'explorer les licences de tiers pour l'architecture, les batteries et les systèmes de propulsion de véhicule électrique Ultium, ainsi que la technologie de pile à combustible Hydrotec développée avec Honda.
  • GM, en collaboration avec ses concessionnaires, tirera parti de ses capacités de vente et de service et de ses innovations propulsées par des logiciels pour offrir une expérience client exceptionnelle aux fidèles et nouveaux clients de véhicules électriques.

GM innove dans la propulsion des véhicules électriques malgré la COVID-19

Ultium représente déjà une étape importante dans l'électrification, avec des blocs-batteries dont le coût est presque de 40 % inférieur à celui de la Chevrolet Bolt EV. Malgré la pandémie, les travaux de GM sur les véhicules électriques se sont accélérés en 2020.

Aujourd'hui, seulement huit mois après la découverte de la technologie, GM prévoit que les blocs-batteries Ultium de deuxième génération, prévus pour le milieu de la décennie, coûteront 60 % de moins que les blocs-batteries actuellement utilisés, avec une densité énergétique deux fois supérieure à celle prévue.  

Le coût de ces cellules de deuxième génération se rapprochera de celui des moteurs à essence, pour les raisons suivantes :

  • Conception à cellules qui permet une densité d'énergie plus élevée et utilise moins de matériaux non actifs, ce qui augmente l'espace pour la partie du bloc-batterie qui produit de l'énergie.
  • Efficacité de la fabrication grâce à la coentreprise Ultium Cells LLC de GM avec LG Chem.
  • Meilleure intégration entre les véhicules et leur bloc-batterie, ce qui permet de réduire le nombre de cellules et de modules.
  • Cathodes moins coûteuses, matériau actif réduit, électrolytes novateurs et première utilisation d'anodes métalliques au lithium dans une batterie GM.

GM a effectué des centaines de cycles d'essai sur les prototypes multicouches de cette chimie cellulaire Ultium de nouvelle génération. Les cellules de production sont attendues au milieu de la décennie.

La plateforme Ultium est assez flexible pour accepter de nouveaux types de chimie et même de cellules, sans qu'il soit nécessaire de reconfigurer son architecture. Les modules de bloc-batterie Ultium seront faciles à entretenir; ainsi, les coûts de réparation seront moins élevés que les coûts de remplacement de l'ensemble du bloc-batterie.

« Le temps de développement des véhicules électriques de GM s'accélère et les coûts baissent rapidement. C'est pourquoi nous nous attendons à ce que nos programmes de véhicules électriques Ultium soient rentables dès la première génération en Ontario, a déclaré M. Parks. Ce ne sont pas seulement les coûts et les performances de nos composants de véhicules électriques novateurs qui nous donneront un avantage concurrentiel dans une industrie en constante évolution, mais aussi la façon dont nous les intégrons à d'autres systèmes évolués comme Super Cruise, notre architecture électrique Plateforme de renseignements sur les véhicules et d'autres technologies lancées dans notre gamme de véhicules classique. »

GM effectue la majeure partie des travaux de développement sur ces cellules à l'interne dans son laboratoire de systèmes et matériaux chimiques, situé au Centre technique mondial de Warren, au Michigan. Cette usine est dotée d'une chaîne de fabrication avec mélanges de polymères, boues, machine à revêtement et salle de montage de cellules.

L'an prochain, GM mettra sur pied un tout nouveau laboratoire d'innovation des batteries et un centre de technologie de fabrication pour mettre au point la chimie des blocs-batteries Ultium de nouvelle génération.

GM accélère le déploiement des véhicules électriques et le rythme des innovations

Les caractéristiques modulaires et très flexibles du système Ultium, ainsi que les avancées techniques en matière de technologie de batterie, l'utilisation d'outils de développement virtuels et les leçons apprises lors du processus de mise au point du HUMMER EV, ont permis à GM de commercialiser des véhicules électriques beaucoup plus rapidement que prévu.

Le temps de développement du GMC HUMMER EV 2022 de 26 mois, par rapport à environ 50 mois, est maintenant la référence.

Les calendriers de développement pour 12 programmes de véhicules ont été resserrés, notamment :

  • GMC HUMMER EV
  • Trois autres variantes Ultium de GMC, y compris un pick-up électrique
  • Quatre véhicules électriques Chevrolet, y compris un pick-up et un multisegment compact
  • Quatre modèles Cadillac

De plus, la gamme de véhicules électriques Buick comprendra deux véhicules équipés d'un bloc-batterie Ultium.

Après le GMC HUMMER EV, le prochain véhicule électrique lancé sur le marché sera le LYRIQ, le premier véhicule entièrement électrique de Cadillac, qui arrivera au premier trimestre de 2022, neuf mois plus tôt que prévu.

« Ultium modifie déjà la façon dont les clients et les investisseurs perçoivent notre entreprise, a déclaré Mme Barra. Nous, les membres de l'équipe de direction, sommes résolus à accélérer le mouvement pour passer rapidement aux véhicules électriques. L'avenir entièrement électrique que nous construisons intègre toutes les choses que nous faisons mieux que quiconque. Nous sommes donc en mesure de mettre tout le monde au volant d'un véhicule électrique, générer une croissance rentable et créer de la valeur pour les actionnaires. »

1 Estimations de GM. Les estimations de l'EPA ne sont pas disponibles. L'autonomie du véhicule varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la température, le terrain, l'âge de la batterie et la façon dont le véhicule est utilisé et entretenu.

General Motors (NYSE : GM) est une entreprise mondiale qui s'engage à offrir aux gens des solutions de transport plus sécuritaires, plus efficaces et plus écologiques. General Motors, ses filiales et ses coentreprises vendent des véhicules sous les marques Chevrolet, Buick, GMC, CadillacHolden, Baojun et Wuling. Pour en savoir plus sur l'entreprise et ses filiales, notamment OnStar, chef de file mondial dans les services de sécurité des véhicules, visitez le site https://www.gm.com.

Mise en garde sur les énoncés prospectifs : Ce communiqué de presse peut comprendre des « énoncés prospectifs » au sens des lois fédérales des États-Unis en matière de valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs ne sont pas des énoncés de faits historiques. Les énoncés prospectifs représentent notre jugement actuel sur de possibles événements à venir et sont souvent identifiés par des mots comme « anticiper », « semble », « approximativement », « croyons que », « continuer », « pourrait », « conçu », « effet », « estimation », « évaluer », « s'attendre à », « prévisions », « but », « initiative », « avoir l'intention de », « pourrait », « objectif », « perspectives », « plan », « potentiel », « priorités », « projet », « poursuivre », « rechercher », « devrait », « cible », « quand », « sera », le conditionnel ou le négatif de tous ces mots ou d'autres expressions semblables. En vous donnant ces énoncés, nous nous fions à des hypothèses et des analyses d'après notre expérience et notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs anticipés, ainsi que d'autres facteurs que nous considérons comme appropriés selon les circonstances. Nous sommes convaincus que ce jugement est raisonnable, mais ces énoncés ne sont pas garants des événements et des résultats financiers; nos résultats actuels peuvent différer sensiblement en raison d'une foule de facteurs importants, dont plusieurs sont décrits dans le rapport annuel de GM sur le formulaire 10-K et les autres documents déposés auprès de la commission des valeurs mobilières des États-Unis. Nous avertissons les lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont valables le jour même où ils sont émis et nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour publiquement ou à réviser les énoncés prospectifs de quelque manière que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements à venir ou d'autres facteurs qui influencent l'objet de ces énoncés, sauf dans les cas où la loi l'exige expressément.


###

Expand image

GM is doing most of the development work on its second-generation Ultium cells internally at its Chemical and Materials Systems Lab, located at the Global Technical Center in Warren, Michigan. This facility features a fabrication line with polymer mixing, slurries, a coating machine and a cell assembly room. (Photo by Steve Fecht for General Motors)

Infographics

Expand image

GM Invests In A Zero-Emissions Future

Expand image

GM Makes Its All-Electric Vision A Reality

Video